Triathlon de Deauville 2016

Samedi 4 juin 2016 avait lieu le triathlon M de Deauville. C’est un léger crachin et une température de 11° qui ont accueilli Christophe, Aymeric, Yannick et Nicolas (licencié au club de Cherbourg, mais qui depuis son déménagement récent vient nager avec nous). Ambiance initiale un peu froide donc mais le soleil est venu s’imposer progressivement tout au long de la matinée.

20160604_133751_resized 1

Une mer à 14°, calme, pas de vent, et malgré une piste un peu mouillée au début du vélo, des conditions quasi optimales dixit Aymeric.

Encore plus de participants cette année : 1400 inscrits au départ, 1051 finishers pour cette édition. On vous laisse imaginer la taille du parc à vélo.

La partie vélo de 42 km est célèbre pour sa côte de Saint-Laurent de 15% qui finit à 17 %. Un classement spécial a même été mis en place cette année pour l’ascension. Joli parcours dans la campagne du pays d’Auge, mais très exigeant et technique, peu de plat.

La partie course à pied est du billard, parcours plat, et très sympa, avec des promeneurs qui encouragent (mais plutôt 10km800 d’après les GPS de Christophe et d’Aymeric).

 

Aymeric a eu de bonnes sensations et a notamment apprécié la mer clémente cette année en connaisseur de l’épreuve (un mètre de creux l’an passé…). Bravo à lui pour cette belle place, temps en progression par rapport à l’année dernière.

Velo St Laurent 1CAP planches Tri

Christophe nous livre ce compte-rendu : Après un échauffement bref et matinal, nous décidons de nous positionner pour le départ dans les premières lignes du groupe « expert ». Le DJ met le feu, on se concentre, soudain la musique diminue et le décompte commence….et c’est parti pour 1500 mètres de natation avec une sortie « à  l’australienne ». Après un très bon 100 mètres à courir sur le sable pour me placer idéalement, je recule logiquement après quelques coups de bras. A l’abord de la première bouée, gros embouteillage, mais ça passe quand même. Ensuite, on gère comme on peut jusqu’au sable pour boucler le premier tour et enchainer plus ou moins rapidement sur le second. On est un peu moins serré dans ce second tour, mais je ne vais pas plus vite pour autant…bref après avoir bu quelques tasses et reçu quelques coups, je sors de l’eau vivant à la 302ème place en 33min 23sec. Cette première transition se passe idéalement en 2min 29sec, juste le temps pour moi de jeter un coup d’œil et de voir qu’Aymeric est déjà parti.Et c’est parti pour le vélo toujours sous la grisaille. Après seulement 2 km, grosse grimpette avec la côte du st Laurent (passage à 19 %) où certains mettent pied à terre. Bref, tout à gauche, le cardio à 98 % de VMA, un coup de danseuse et ca passe. La suite du parcours se gère dans la douleur, car le circuit n’est pas très roulant. Et c’est au 30 ème km  qu’un concurrent « rose et noir » vient me doubler en me saluant cordialement…merci Yannick. Ce parcours exigeant à vélo est bouclé en 1h22min 31 sec ( 176ème temps)

Deuxième transition impeccable 1min 39 sec où j’arrive à doubler Yannick dans le parc et repartir quelques mètres devant lui mais… Aymeric est toujours devant. Place au dessert avec les 10 km de course à pied sous le soleil (enfin).  J’ai de très bonnes sensations sur ce premier tour ou j’essaye de ne pas trop me griller. Mais à l’amorce du second tour je décide de lancer la machine mais  mon corps se rappelle gentiment à moi…je sens mes jambes se durcir et là je vide mes derniers gels et barres vitaminées pour finir sans crampes et sans marcher. Je conclus la course en 2h 52min 41 sec à la 202 ème place.

Au final, une très belle course, un très beau parcours assez exigent en natation et en vélo, avec une organisation à la hauteur. Sans aucune hésitation à refaire. »

 

Yannick, très content de sa participation, même si la forme n’était pas optimale. A découvert les joies de l’embouteillage à la bouée. Va essayer de progresser en course à pied car il en a marre de voir les gars qu’il a doublés à vélo le redoubler à pied !

 

Nicolas s’est lancé ce challenge il y a un an alors qu’il ne savait pas nager plus de 25m. Il a surtout souffert pendant la course à pied, avec la chaleur, et sans avoir pensé à prendre ses lunettes de soleil Loubsol pourtant gagnées avant le départ !

 

Les résultats :

Aymeric Jégot : 50ème en 2h37

Christophe Houlette, 202ème en 2h52

Yannick Bernard, 270ème en 2h57

Nicolas Bouillaud, 1012 en 4h tout pile.

 

Yannick

0 Comments

Leave a Comment

8 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.