Émeraude SWIMRUN – 2017

 

Compte rendu binôme Franck – Christophe,

On là fait !!!!!!!
Même si au premier abord, il n’y avait pas de place aux doutes sur les conditions de natation qui seraient difficiles avec une mer plutôt capricieuse (rafale à 45km/h, 5 à 6 beaufort) nous savions que ce ne serait pas juste quelques longueurs de natation tranquilles. Et dès le début le ton est donné, avec un premier incident pour Christophe qui perd une de ses plaquettes au bout de 10 mètres (la course se fera tout de même avec la seule qui lui reste). Pour ma part les deux prochaines traversées natation seront plutôt déroutantes voir  « flippantes », un fort courant me fait dériver et m’oblige déjà à envoyer les gros bras pour me sortir de ce mauvais pas (au final la peau de baptême a goûté au granit breton……).

La suite sera donc une succession de parcours natation plus ou moins long, le plus long et avant dernier sera la surprise du chef puisque qu’il passe de 900 m à 1200 m, et c’est long surtout quand on doit faire confiance au gars de devant, en espérant qu’il a pris le bon cap compte tenu de la visibilité des bouées pas top. Les alternances course à pied sur le trait de côte permettent d’admirer la région, car niveau vitesse de course à pied, la raison est plus forte que l’envie, les successions de marches, de montées et descentes dans des chemins étroits et le nombre de participants donnent un tempo apprécié de tous puisque personne ne râle pour doubler. Nous passons donc la ligne d’arrivée en 3h45 et prenons la 163 place sur 292 inscrits. Si certains hésitent encore, le site vaut le détour et l’organisation est bien ficelée (énorme ravitaillement de fin de course, pizza, galette saucisse, salade, far, crêpe Nutella, bière……divers cadeaux souvenirs). De plus, pour les mélomanes des notes de bignou accompagnent les participants encouragés sur tout le parcours.
Franck

Très beau compte rendu binôme!! En effet, il fallait quand même lutter contre les éléments en natation, car courant ++ et des vagues!! Et ne pas perdre son binôme!!un grand merci à Franck qui sur le dernier tronçon de cap m’a boosté car un peu dans le dur!!
un petit ottilô à st lunaire du moins pour un premier mais beaucoup de plaisir et curieusement peu de courbatures comparé à une épreuve triathlon! peut-être l’alternance nat/cap!
au début ,j’ai cru perdre mon binôme mais non ,Franck est un Warrior !!!
Christophe

Compte rendu : Aymeric – Pierrick

Effectivement pour un premier Swim and Run les conditions étaient réunies pour se faire chahuter dans l’eau : courant important avec la marée (95 de coéf), rafale de vent sympathique, « moutons » sur l’eau… Mais il en aurait fallu plus pour nous décourager dans ce cadre splendide !
Après avoir retiré les dossards et fait un pique-nique à l’abri des trombes d’eau dans la voiture, nous avons pris la navette avec Aymeric, Christophe et Franck pour nous rendre sur le départ.

La mer en arrivant…

On retrouvera Nicolas B qui a réussi à trouver un binôme au dernier moment.

Nous sommes 300 équipes de deux, 600 aux départ : ça représente du monde et c’est assez impressionnant, la pluie s’arrête et ne reviendra qu’à la fin de la course, ouf ! On aura même droit à un joli soleil.
Le départ est donné pendant l’étale, la période où il y a le moins de courant… (heureusement)

On part avec Aymeric mon binôme à un rythme soutenu et on arrive très vite dans l’eau qui est à bonne t°, elle oscille entre 16 et 18°. Les trois premières séries de natation se font sur l’embouchure du fleuve : le Frémur qui veut dire en breton : Froudveur « courant (d’eau), rapide, torrent  » … Cela donne le ton, le courant associé au vent nous pousse vers le large dans les rochers et génère des creux, c’est les montagnes russes !

On poursuit notre rythme avec Aymeric sans perdre de temps, que ce soit sur les parties natation ou la course à pied, notre niveau est identique. Aymeric avait prévu un filin pour nous relier et éviter de perdre du temps mais il ne sera pas nécessaire, sur les 9 parties de natation (4800 m au total) on sortira de l’eau à la seconde près ! Impressionnant ! Notre duo est efficace !

En course à pied, il y avait 18 km au total avec des rochers à traverser, du sable, des marches, des sentier. Le terrain est typé trail, les points de vues sont magnifiques, c’est magique. Les ravitaillements sont bien sympas et on ne se prive pas pour se restaurer. Sur cette épreuve, on passe quasiment la moitié du temps dans l’eau à nager !

On finit 59ème en 3h20, notre objectif est atteint puisqu’on espérait 3h30. Une superbe course d’équipe assez difficile, les transitions natation / course à pied sont nombreuses et éprouvantes mais à refaire !

Nicolas B termine 210 avec son binôme en 3h55

Pierrick

D’autres photos seront publiées

 

Tracé de la course :

 

 

 

0 Comments

Leave a Comment

18 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.