Les nouveaux forcats de la route

st_michelC’était le 26 juin au petit matin, au Mont St Michel, aux premières lueurs d’une aube blafarde, à l’heure à laquelle on conduit habituellement les condamnés à l’échafaud. Un léger crachin nous accompagnait, venu de Bretagne selon des plaisanteries douteuses ( mais objectivement le vent étant d’Ouest, ce n’était pas impossible ).

Et nous étions dix, à trépigner sur la ligne de départ ( Pierrick, Christophe, Ludo, Jeremy, Mathieu, Joel, Micka, Armel, Pierre et Pierre ) et presque onze car il a quasiment fallu empêcher Ben de voler un vélo pour venir avec nous.

Le premier kilomètre a été tranquille, et sur les 188 suivants les fous furieux sont entrés en action. Autant dire, que les habituels décrocheurs n’ont pas tardé à décrocher. Mais heureusement, certains avaient tout misé sur la stratégie. En effet,en partant de bonne heure, nous étions certains de pouvoir nous raccrocher aux groupes suivants ( quoique dans les groupes suivants il y avait aussi des fous furieux ).

Mais quel bonheur de longer les cotes du Cotentin sous le soleil Normand revenu, de découvrir ou de redécouvrir ces joyaux du patrimoine naturel qui font de la manche le plus beau département du monde … en toute objectivité ( merci à Manche Tourisme de me verser la somme convenue ).

Arrivés à Lessay, les participantes au 80 km, Fantine et Marielle, ont rejoint le peloton. Puis à Montebourg, ce sont Salomé et Jean-Pierre, qui à leur tour sont venus grossir la meute des cyclistes.

Au final, tout le monde est arrivé à bon port, sans trop de bobo même si Mathieu a fait une rencontre non désirée avec un autre participant qui a laissé quelques séquelles à sa roue avant.

Et enfin, une pensée émue pour les deux Pierre qui ont définitivement perdu la raison ( si jeune, c’est vraiment triste !!) en faisant le tour complet en vélo, à savoir St Lo – Le Mont St Michel – Carentan – St Lo, soit la bagatelle de 310 km !!

0 Comments

Leave a Comment

4 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.