Il y avait du beau monde, du très beau monde même, à St Pierre

DSCN1505

De gauche à droite : Cédric, Xavier, Olivier, Morgan, Jerem, Denis et notre vénéré président Ludo

Ce dimanche 21 juin au duathlon de St Pierre de Semilly, il y avait du beau monde, et même du très beau monde.
Outre la présence de deux des précédents vainqueurs en la personne de Cyrille Pilate et Frédéric Lecrosnier,l’épreuve accueillait le calvadosien Damien Derobert, multiple champion de france de duathlon et vice championdu monde 2008.

Et Damien Derobert, le sociétaire de Gonfreville l’Orcher, ne faisait pas durer le suspens et s’échappait dès les premiers hectomètres en imprimant une cadence infernale qui faisait exploser le peloton et lui laissait une marge confortable au moment d’enfourcher le vélo. C’est le breton Vincent Siou,( bien connu dans le monde de l’athlétisme ) qui s’élancait ensuite mais Cyrille Pilate et Fréderic Lecrosnier, sur leurs qualités de cyclistes se repositionnaient pour accéder à la seconde marche du podium. Tandis que Derobert s’envolait vers une victoire éclatante que nul ne songeait à lui contester, c’est Pilate, le second membre de l’écurie Gonfrevillaise qui prenait le meilleur sur  Lecrosnier, l’ancien pensionnaire de St Lo Triathlon.

Chez les femmes, avec un plateau réduit, c’est l’inévitable Emilie qui l’emportait.

Coté Saint Lo Triathlon nous étions six à nous aligner sur cette redoutable épreuve au parcours particulièrement éprouvant et au niveau très relevé. Peut-être d’ailleurs serait il nécessaire de mieux distinguer les pratiquants de l’effort solitaire des coureurs en relais, en faisant par exemple un départ décalé et anticipé des individuels afin que le public puisse apprécier à sa juste valeur l’énergie dépensée pour enchainer ce triple effort.

C’est avec impatience que nous attendons la parution du classement final, à suivre ….

DSCN1506 Fred avait réenfilé la trifonction noire et rose pour l’occasion

0 Comments

Leave a Comment

quatre × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.